24 mars 2009

Mes derniers instants...

Il m'a fallu presque trois ans de patience. Trois ans pendant lesquels j'ai entendu, on m'a répété, que ce mec n'était pas un mec pour moi. Que c'était un con qui se foutait de moi. Qu'il n'y avait pas pire macho que lui et que c'était impensable que j'envisage quoique ce soit avec lui. Conseils de soi-disant amies qui ne le sont plus aujourd'hui.
Il m'a fallu trois ans de combats sournois pour lui faire croire que l'idée venait de lui. Il a fallu quelques mois de cohabitation parfois houleuse dans un 25 m².

Et puis le malheur des uns faisant également le bonheur de moi-même, alors que nous n'envisagions d'habiter officiellement ensemble qu'à la fin de l'année... Tout s'est précipité. Grâce à la perte de mon emploi, je n'aurais qu'un mois de dédite. Et bien fais le.

Je l'ai fait.

Le 12 avril, je rends les clés de mon appartement pour m'envoler vers de nouvelles aventures. Celle de ma vie, j'espère.
La date est proche mais je ne m'en rendais pas compte. Jusqu'à tout à l'heure. Lorsque j'ai cliqué sur le bouton "supprimer" du virement permanent de mon loyer. Ca m'a fait un petit pincement au coeur, j'avoue...

Alors j'ai pris un café, allumé une cigarette. Je regarde cet appartement qui commence à se vider petit à petit. Qui devrait se vider petit à petit si j'avais commencé mes cartons ;-) Cet endroit qui ne sera bientôt plus le mien...

Emma en mode: Mais maintenant j'aurai une vraie chambre et un lave vaisselle

Posté par miss_mary à 17:03 - - Permalien [#]